L’amarezza per le devastazioni del patrimonio culturale di Algeri – Intervento di Nacera Benseddik, benemerita di tante battaglie

Condividi
  •  
  •  
  •  

Au Musée National des Antiquités (Fig. 3a-b)

Fig. 3a
Fig. 3b

Des stèles épigraphes ou anépigraphes, latines ou libyques, figurées ou non, étaient depuis toujours alignées le long du mur nord du musée, abandonnées aux aléas climatiques et aux tags des passants. Elles ont été brisées après avoir été jetées à terre. (Fig. 4a-d)

Fig. 4c
Fig. 4d